Rétablit une barrière de perméabilité efficace

Des études menées chez l'animal donnent à penser qu'une perte hydrique accrue déclenche la réparation de la barrière cutanée.1

EpiCeram s'ajoute aux réponses métaboliques qui permettent à la barrière cutanée de se rétablir dans la dermatite atopique. Dans un modèle animal de dermatite atopique sur diverses modalités réparatrices, (p.ex., EpiCeram, Atopiclair® et MimyX®), seul le traitement par EpiCeram a amélioré la perte hydrique trans-épithéliale (PHTé) comparativement aux témoins.

La peau atopique traitée par EpiCeram rétablit plus rapidement sa fonction barrière


Au cours de cette étude, de multiples sites cutanés chez des souris traitées à l'oxazolone ont été soumis à une méthode d'exposition dermique à l'aide de ruban adhésif jusqu'à ce que les taux de PHTé soient cinq fois supérieurs ou égaux aux valeurs de départ. Une petite quantité d'EpiCeram a été appliquée à 18 sites. Le rétablissement a été mesuré par le changement de la PHTé.2

1. Grubauer G, et coll. J Lipid Res 1989;30:323-333.

Accueil    |    Dermatite atopique    |    Pathophysiologie    |    Traitement    |    Modes d'action    |    étude clinique    |    Cyber-bibliothèque    |    Foire aux questions    |    Contactez-nous    |    Carte du site