Reconstitue les lipides physiologiques

La normalisation de la fonction barrière obtenue avec EpiCeram passe par le rétablissement de la teneur de la couche cornée en lipides physiologiques.

Chez les patients normaux, les lipides représentent 10 % du poids de la couche cornée. Or, chez les patients atteints de dermatite atopique, on note une réduction des lipides totaux de la couche cornée, même dans la peau non lésionnelle1. Pour corriger ce déficit, EpiCeram reconstitue les lipides physiologiques de la couche cornée, qui s'y intègrent, ainsi qu'à l'épiderme.

EpiCeram reconstitue les lipides physiologiques de l'épiderme, y compris par de fortes concentrations de céramides, de cholestérol et d'acides gras libres2. Les céramides et les lipides physiologiques pénètrent la couche cornée jusqu'à la couche granuleuse où ils sont traités et s'ajoutent aux lipides fabriqués par l'épiderme. Les lipides d'EpiCeram s'intègrent ensuite dans la couche cornée où ils forment des bicouches lamellaires.3,4

Intégration des lipides physiologiques dans la couche cornée3

1. Imokawa G, et coll. J Invest Dermatol 1991;96:523-6. 2. Données internes. Bridgewater, NJ: Promius Pharma, UC; 2008. 3. Mao-Qiang M, et coll. Arch Dermatol 1995;131:809-816. 4. Bikowski et coll. Practical dermatology. May 2009: pg 17-18

Accueil    |    Dermatite atopique    |    Pathophysiologie    |    Traitement    |    Modes d'action    |    étude clinique    |    Cyber-bibliothèque    |    Foire aux questions    |    Contactez-nous    |    Carte du site