Impact sur le mode de vie

Les démangeaisons et le grattage incessants associés à la dermatite atopique persistent à l'heure d'aller au lit, ce qui empêche certains patients de s'endormir. Les chercheurs estiment que les enfants qui souffrent de dermatite atopique perdent en moyenne 1,9 heure de sommeil par nuit et que leurs parents perdent en moyenne 2,1 heures de sommeil. Cela pourrait expliquer pourquoi la recherche a démontré que les enfants atteints de dermatite atopique sont plus irritables, craintifs, dépendants et qu'ils manifestent plus de fatigue et de labilité de l'humeur durant le jour1.

La dermatite atopique peut avoir un impact substantiel sur la qualité de vie des patients et de leur famille. Environ 80 % des enfants qui souffrent de dermatite atopique éprouvent des troubles du sommeil qui peuvent entraîner des problèmes comportementaux durant le jour. Selon une étude, 60 % des patients atteints de dermatite atopique estiment que leur maladie nuit à leurs activités quotidiennes normales. La dermatite atopique nuit aussi au fonctionnement social et au bien-être psychologique. On a également estimé que la dermatite atopique d'intensité modérée à grave exerce aussi un impact plus important que le diabète sur les familles de jeunes patients2.

1. Buys LM. Am Fam Physician 2007;75:523-8. 2. Barbeau et coll. International Journal of Dermatology 2006, 45, 31-36

Accueil  |  à propos de la dermatite atopique  |  Qui en est affecté?  |  Traitement de la dermatite atopique  |  Qu'est-ce qu'EpiCeram?  |  Q&A  |  Contactez-nous  |  Carte du site